Théâtre Croquemitaine

Un théâtre alternatif

Accueil > Actions > Un théâtre action pour le 21ème siècle > A Tunis !

A Tunis !

Forum Social Mondial

mercredi 6 mars 2013, par MS

La 12è édition du Forum Social Mondial aura lieu du 26 au 30 mars 2013 à Tunis.
Le FSM sera un moment de convergence des mouvements sociaux et citoyens qui inscrivent leur action dans une perspective altermondialiste.
Le forum de Tunis permettra aux mouvements de confronter, à partir de leurs situations l’évolution de l’état du monde. Parmi les enjeux, on peut retenir l’évolution de la situation mondiale, la stratégie des mouvements, les révolutions arabes, le nouveau cycle de luttes et de révolutions, l’évolution du processus des forums sociaux mondiaux.

La suite ...

Malgré l’importance de la “crise”, l’oligarchie financière est toujours au pouvoir et la logique dominante reste celle de la financiarisation. Mais la mondialisation est en train d’évoluer et ses contradictions augmentent.
Le moment d’agir est plus pertinent que jamais !

Qui sommes-nous ?

Au Théâtre Croquemitaine, nous utilisons le théâtre pour créer avec ceux qui luttent au quotidien, les spectacles ou les actions théâtrales servant à populariser ces combats.
Nous pratiquons le Théâtre de rue, comme outil d’action et d’agitation, afin d’apporter notre soutien aux travailleurs en grève, aux syndicats qui manifestent,... Nous amenons le théâtre dans la rue pour faire entendre la voix du ras-le-bol, pour susciter le rassemblement...
Nous faisons partie de ceux qui veulent participer à la construction d’alternatives pour un autre monde, et à l’abolition du vieil ordre “capitaliste."

Pourquoi allons-nous au FSM ?

Nous voulons rencontrer d’autres acteurs de ces processus, échanger sur nos pratiques, partager nos expériences. L’important est de prolonger ces échanges à travers la construction d’un Réseau International du Théâtre-Action qui pourrait faire progresser les causes dont nous sommes les haut parleurs.

Le théâtre d’émancipation implique des pratiques émancipatrices. Les répertorier, les échanger, les analyser, les répandre, revient à propager les virus de la citoyenneté, de la liberté, de l’autonomie et de l’esprit libre et critique.
A travers la circulation de spectacles, il est possible de mener des campagnes de sensibilisation ou de mobilisation, locales, nationales ou même internationales.
Nos luttes ont besoin des farces des clowns, des facéties des bouffons, des fantaisies de nos improvisations, du rythme de nos musiques, des couleurs de notre poésie.

Le site du FSM