Théâtre Croquemitaine

Un théâtre alternatif

Accueil > objectif lune > Les archives d’Objectif Lune > Objectif Lune automne 2017 - numéro 28 > Au clair de la lune, Pascal

Au clair de la lune, Pascal

mardi 12 septembre 2017, par RZ

"Au départ, dans ma fonction d’animateur de groupe, je ne pensais pas que je jouerais un rôle dans le spectacle"

En 2013, au moment du lancement de la campagne A QUI PROFITE LA DETTE, j’ai animé le comité d’audit citoyen de la dette de Marche en Famenne, dans le cadre de mon travail de formateur pour le CEPAG du Luxembourg. Assez rapidement, le groupe s’est orienté vers la création d’une pièce de théâtre pour vulgariser la problématique de la dette, et en particulier son rôle d’argument magique pour imposer les politiques d’austérité qui sapent notre système de protection sociale. Au départ, dans ma fonction d’animateur de groupe, je ne pensais pas que je jouerais un rôle dans le spectacle. Au bout de quelques mois, le groupe s’est retrouvé moins nombreux et il a fallu que je monte sur le plateau… Finalement, j’y incarne même un rôle important puisque je suis le financier, le méchant de l’histoire ! Heureusement, les fonctions d’enseignant et de formateur m’avaient préparé à jouer un rôle !
Le spectacle Dette Système a certainement constitué une étape dans ma vie professionnelle. Au fil du temps, et des représentations, je suis désormais convaincu que le théâtre constitue un moyen efficace de découvrir une problématique, de remettre en question les fausses évidences assénées par les médias, de susciter le débat, et surtout de motiver les gens à agir. Depuis quelques mois, un nouveau projet est en cours : Des armes et des mots c’est pareil ! Avec ce nouveau spectacle nous voulons dénoncer l’usage qui est fait du langage pour nous enfermer dans un mode de pensée.