Théâtre Croquemitaine

Un théâtre alternatif

Accueil > croquemitaine > Les voyages du Croquemitaine > Haïti > Nos rencontres à Haïti > Biographie de Guy Régis Jr

Biographie de Guy Régis Jr

(dit Baka Ròklò - petit diable rebelle)

mercredi 28 octobre 2009, par MS

Guy Junior Régis est né (le 29 avril 1974) et vit à Port-au-Prince à Haïti. Il commence à se consacre au théâtre pendant ses études en anthropologie et en psychologie.
Il fait connaissance avec le théâtre à l’Institut Français d’Haïti en 1995 où il lit de nombreux ouvrages théâtraux, participe à des ateliers et des stages. En 1997, devenu assistant technique de l’institut, il travaille à la régie de grands artistes haïtiens Syto CAVE, Hervé DENIS et des artistes étrangers en tournée Karin SAPORTA, Louis SCLAVIS...

En 1999,ils réalisent sa première mise en scène “Les tambours du soleil” (avec Faubert BOLIVAR, une adaptation du poème de René Philoctete).
En 2001, c’est la naissance du collectif "NOUS Théâtre" ». Un renouvellement du théâtre, textes mordants, engagement, place centrale du corps, rituel, son théâtre de "dérision cruelle", explose le théâtre haïtien.

Voilà comment il définit lui même ce théâtre :
« En Haïti, où les réalités sociale, politique et humaine offrent souvent des spectacles surprenants et parfois même effroyablement dignes des drames de Shakespeare, il était presque inévitable de penser un théâtre pouvant servir de contrepoids face à cette réalité morbide.
C’est ce qui nous a poussés à fonder, en 2001, le collectif Nous Théâtre. Pour marquer cette nouvelle naissance nous avons pris les rues, dans des
costumes noirs signifiant le deuil de ces pratiques qui nous rendaient esclaves des moyens et techniques adéquats.
Nous avons distribué un tract ce jour-là, un manifeste dans lequel nous définissions nos leitmotive : Théâtre, par tous les moyens possibles. Théâtre en tout lieu, en tout temps, ancré dans la vie pour la changer.
Un théâtre d’homme qui dénonce son mal-être, qui exige de mieux exister. Un théâtre qui s’en fout de passer par les bancs d’essai tout en restant persuadé que l’art devra surgir des sueurs. Un théâtre qui s’implique, qui s’engage de fait dans la société, dans la cité, dans tout le pays. »

Il propose une nouvelle forme de théâtre mêlant le sacré vaudouesque à l’art contemporain. Ces spectacles bénéficient en Haïti d’un très grand succès.

Son travail artistique est pluridimensionnel : auteur, metteur en scène de théâtre et de vidéo, comédien, ses travaux sont honorés par de nombreuses distinctions et bénéficient maintenant d’une audience internationale.
Il crée en 2003, à Port-au-Prince, Service Violence Série, plusieurs sketches sur les tractations politiques qu’a connues le pays au cours des récentes décennies. Le succès de ce spectacle qui sera joué par la suite au Théâtre national de Belgique, au Festival de Liège et au Francophonies en Limousin (2005) est indéniable.
Il est aussi l’auteur de deux courts métrages remarqués (Blackout et Pays-sauve-qui-peut, 2002).

Ecrits

Ida, monologue déchet, théâtre, Ed. Rivarticollection, N.Y., 2006 : lu au Centre des arts Pointe-à-Pitre, au théâtre de l’Index à Dijon, à la scène nationale de la Guadeloupe et qui sera représenté à L’Artchipel et au Tarmac de la Villette au printemps 2007. Extrait publié dans la revue Riveneuve (Marseille), 2006.

Service Violence Série, théâtre, festival Tambor latino, festival 4 chemins, festival de liège, théâtre national de Belgique, Les Francophonies en Limousin, 2005.

Prix et distinctions

Plaque d’honneur et mérite du théâtre national en Haïti pour appui à l’évolution du théâtre haïtien ; 2005.
Lauréat du concours de textes théâtraux sur la Caraïbe, Textes en paroles ; 2004.
Sélection officielle de la First caribean and Latino american video art ; 2002.
Lauréat au Prix de poésie, Jean Brierre (Port-au-Prince –Dakar) ; 2000.

Interprétations et mises en scène

Délire à deux de Eugène Ionesco, interprétation, mise en scène de Antoine Peugeot, Port-au-Prince ; 1997.
Les dits du fou de l’île de Lyonel Trouillot ; interprétation, mise en scène de Antoine Peugeot, Port-au-Prince, Jacmel ; 1998.
Les tambours du soleil de René Philoctète ; interprétation et mise en scène en collaboration avec Faubert Bolivar Port-au-Prince, Gonaïves, Cap-Haïtien, Cayes ; 1999, 2000.
Bobomasouri de Franketienne ; interprétation et mise en scène Port-au-Prince ; 2001, 2002.
Service Violence Série, Port-au-Prince, Santo Domingo, Liège, Limoges, Hesdin, Bruxelles ; 2003, 2004, 2005…
Monsieur Bonhomme et les incendiaires de Max Frisch ; mise en scène en collaboration avec Lorrainne Mangonès, (Festival 4 chemins) 2005.
Voisins complices, (acteur), mise en scène de Syto Cavé ; (Barcelone) 2004.
Jeux de parenthèses (acteur), mise en scène de Syto Cavé ; (Port-au-Prince, Jérémie) 2005.

Filmographie

Black out, 3’ ; réalisation et scénario,
Pays sauve qui peut, 12’ ; réalisation et scénario,
Rara, 52’ ; interprétation, réalisation de Guillaume Pradère-Niquet,
Cité Jeanne, 25’ ; interprétation, réalisation de Rachelle Magloire.

Des textes sur le net...

Un texte de Guy Régis Junior : Atteint

Un PDF à télécharger avec le texte : « Aux toilettes comme au théâtre »