Théâtre Croquemitaine

Un théâtre alternatif

Accueil > Actions > L’huile sur le feu > Altersommet - Athènes 2013 > De Tunis à Athènes...

De Tunis à Athènes...

mardi 4 juin 2013, par Claire

Les 07 et 08 juin prochains nous serons à Athènes pour l’Altersommet. C’est une première édition, en continuité aux Forums Sociaux Européens qui ont lieu depuis dix ans.

LIRE LA SUITE...

Lors de ces journées, des milliers de personnes, mouvements, se rencontreront pour débattre, construire, rassembler,s’organiser pour une autre Europe. Autre que celle dictée par les marchés financiers, qui s’enfonce toujours plus dans la précarité, les inégalités sociales, la non prise en compte des réalités écologiques.

Lors de notre venue à Tunis en mars, au Forum Social Mondial, le réseau international de théâtre action lancé a vu se créer un collectif d’actions militantes artistiques : LARKIPIK. Des personnes, associations des quatre coins du globe sont entrées en réseau afin d’organiser des actions dans leurs pays respectifs, à des moments précis. Le pari n’est pas simple à tenir, compte tenu des réalités quotidiennes de chacun, mais le contact est là.
Suite à ces rencontres à Tunis, un collectif de militants d’Attac Paris a repris une image de notre collectif d’actions en rue lors d’une manifestation à Clamart. Cette image, que nous avions mise sur pied en mars lors des manifestations européennes de Bruxelles, est composée de corbeaux, d’oiseaux de mauvaises augure. Ils planent au dessus de la foule, comme une menace. La même qui plane sur nous avec les nouvelles politiques d’austérité décidées par la Troïka (FMI, Banque Centrale Européenne, et l’Union Européenne).

A Athènes, nous rencontrerons une nouvelle fois les personnes d’Attac, et nous en mobiliserons d’autres pour organiser une horde de corbeaux autour de la manifestation qui clôturera l’Altersommet.
Rencontres prévues aussi avec une troupe de théâtre qui tente de monter une pièce sur la crise en Europe, et particulièrement en Grèce...

Rendez-vous donc prochainement pour le récit de cette petite « έπος »...