Théâtre Croquemitaine

Un théâtre alternatif

Accueil > objectif lune > Les archives d’Objectif Lune > OL19 juin 2015 > Edito - Objectif Lune N°19

Edito - Objectif Lune N°19

vendredi 12 juin 2015, par RZ

Le réchauffement climatique, vous voyez ? Le protocole de Kyoto, ça vous dit quelque chose ? COP ? Conference Of the Parties. Quelles parties ? Et nous alors ? Directement concernés ! Et nous le ferons entendre, avec ceux qui se réuniront aux abords de la conférence des Very Important Parties. Nos élus sont pour la plupart empêtrés dans des schémas de pensée dépassés. Ils se sont montrés jusqu’à présent incapables de prendre à bras le corps l’enjeu du réchauffement climatique !

Bon, COP, ok. Mais 21 ? Oui. 20 ans depuis la première…

La 21ème conférence sur le changement climatique se tiendra du 30/11 au 11/12/2015 à Paris. Elle réunira les chefs d’états de la planète, sous l’égide de l’ONU.
Se préparent-ils déjà à nier la gravité de la situation ? Ils refusent de reconnaître l’urgence de changer les modes de production, de stopper la frénésie consommatrice, ils renoncent aux objectifs fixés, reportent les échéances, font du business sur les permis de polluer… Voire spéculent sur les juteuses opportunités qu’offre cette catastrophe.

Les peuples du monde, victimes des dérèglements climatiques, solidaires pour la justice climatique, doivent maintenir la pression sur leurs dirigeants.
Parce que la situation est grave. Mais pas désespérée.

Parce que tous les chefs d’états, ou presque, de notre planète bleue seront là.
Parce que sans une forte pression populaire, il leur sera bien plus facile de s’en laver les mains, manger quelques petits fours, et regagner leurs capitales à bord de leurs jets privés…

Parce que c’est tout près d’ici, qu’il faut représenter ceux qui vivent loin des lieux de pouvoir, qui sont démunis de moyens pour se faire entendre, qui souffrent déjà quotidiennement du réchauffement climatique. Ensemble, préparons la sensibilisation, les mobilisations et les actions pour la COP21.

Nous y serons. Et vous ?