Théâtre Croquemitaine

Un théâtre alternatif

Accueil > croquemitaine > Un Croquemitaine sous toutes ses coutures > Archives > Nos festivals (archives) > F.I.T.A. 2014 > FITA à Tournai !

FITA à Tournai !

mardi 30 septembre 2014, par RZ

Dans le cadre du samedi des planches, nous serons le 25 octobre à La Fenêtre pour présenter notre nouvelle création : Le déjeuner sur l’herbe.

Vous pouvez réserver en ligne sur le site de La Fenêtre !

En guise d’introduction, à partir de 20h, l’atelier Baillempuis présentera BLACK OUT, une compilation de scènes illustrant les coupures d’électricité qui nous attendent !

Pour en savoir plus sur l’atelier Baillempuis, consultez les archives de l’atelier dans la rubrique qui lui est consacrée.

A 21h, Pierrot Mol et Guido Decroos bruleront les planches de La Fenêtre avec le Déjeuner sur l’herbe.

Raoni aime la pêche, cueillir des fruits dans la forêt, écouter les oiseaux et découvrir la beauté du monde.
Un jour, Raoni rencontre Père Angelus, le missionnaire.
Un autre jour, il a la visite de John, le promoteur, puis de Jack, le géomètre et de Joe, le constructeur.
Sa nudité, son dieu, sa terre et sa culture lui seront volés.
Les oiseaux se tairont.

Le Déjeuner sur l’Herbe, un spectacle tragi-burlesque

« L’indigène » nous rappellera tous les Raonis du monde. Raoni est accueillant, de bonne volonté, amical, honnête, curieux, ingénu,... parfait pour se faire rouler, déposséder, manipuler.

Et sa mésaventure, ressemble à celle de notre planète, en grande partie déjà détruite par le capitalisme. Une destruction non seulement de la nature, mais aussi des cultures humaines.

La sagesse que cache l’apparente naïveté de Raoni, si elle échappe à l’entendement des envahisseurs, finit par s’imposer, mais cette fois dans la négativité du constat de la destruction de la terre et de l’humanité de l’homme.

Pour polluer la rivière, piétiner la vie d’autrui, réécrire le paysage à coup de déforestations et de constructions, faire taire les oiseaux, c’est à l’espèce « cow-boy en 4X4 » que nous faisons appel. Archétype de l’arrogance des nantis, du cynisme des faiseurs d’argent et du mépris des capitaines d’industrie. Manières grossières, testostérone concentrée, indifférence, absence d’empathie, … des méchants parfaits… et crédibles. Sous des masques différents de « petites mains », ils sont au service du même dessein, celui de la World Compagnie.

Faire rire avec des histoires horribles. Rire de ces personnages aux prises avec leur incompréhension mutuelle, sur une scène de crime de lèse-humanité, c’est le propos de “Déjeuner sur l’herbe”

Portfolio