Théâtre Croquemitaine

Un théâtre alternatif

Accueil > ateliers > Saisons précédentes > Quitter la routine ! 2010 - 2011 > Zombies > “La nuit des morts vivants”

“La nuit des morts vivants”

(Night of the Living Dead) de George A. Romero. (États-Unis - 1968)

lundi 30 août 2010, par MS

Le 19 septembre à 21H au Foyer Socio-culturel d’Antoing
Soirée de préparation du premier zombies day de Tournai, le 25 septembre à 17H30 (Place Reine Astrid à Tournai)

Pennsylvanie. Pour des raisons inconnues, de nombreuses personnes se transforment en zombies et dévorent ceux qui ont le malheur de les croiser. Une poignée de survivants se réfugie dans une maison, où ils devront passer la nuit en contenant l’assaut des zombies.

Chaque année, Barbara et Johnny vont fleurir la tombe de leur père. La route est longue, les environs du cimetière déserts. Peu enclin à prier, Johnny se souvient du temps où il était enfant et où il s’amusait à effrayer sa soeur en répétant d’une voix grave : "Ils arrivent pour te chercher, Barbara."
La nuit tombe. Soudain, un homme étrange apparaît. Il s’approche de Barbara puis attaque Johnny, qui tombe et est laissé pour mort. Terrorisée, Barbara s’enfuit et se réfugie dans une maison de campagne. Elle y trouve Ben, ainsi que d’autres fugitifs. La radio leur apprend alors la terrible nouvelle : des morts s’attaquent aux vivants.
(Sources Allociné.com)

La Nuit des morts-vivants, derrière une intrigue brute et simple, est un film politique à l’atmosphère unique et très étrange (comme d’autres films de Romero, par exemple Zombie, critique de la société de consommation).

L’acteur principal est un jeune afro-américain : chose rare pour l’époque. Il ne faut en effet pas oublier que la ségrégation était encore de mise aux États-Unis un an auparavant. L’attaque des zombies a également été interprétée comme une métaphore de la guerre du Vietnam.

Cinq suites ont été entreprises par George Romero : Zombie (1978), le Jour des morts-vivants (1984), Le Territoire des morts (2005), Chronique des morts-vivants (2008) et Le Vestige des morts-vivants (2009) .

À l’instar des autres films à micro-budget des années soixante et soixante-dix, La Nuit des morts-vivants (114 000 dollars !) reste un ovni cinématographique à regarder absolument dans son contexte. Ce sont sans doute ses scènes choc et contestées qui ont fait le succès du film, à l’image de la scène où une petite fille, transformée en zombie, dévore son père avant de tuer sa mère.

Bande de lancement

Extraits

Réalisation : George A. Romero

Distribution

Duane Jones : Ben
Judith O’Dea : Barbara
Karl Hardman : Harry Cooper
Marilyn Eastman : Helen Cooper
Keith Wayne : Tom
Judith Ridley : Judy
Kyra Schon : Karen Cooper

Scénario : George A. Romero et John A. Russo
Producteurs : Karl Hardman et Russell Streiner
Production : Laurel Productions et Image ten
Directeur de la photographie : George A. Romero
Musique composée par : Scott Vladimir Licina
Montage : George A. Romero et John A. Russo
Maquillage : Karl Hardman
Effets spéciaux : Regis Survinski et Tony Pantanello

Noir et blanc (16 mm) - Durée : 96 minutes

(Sources : Wikipedia.