Théâtre Croquemitaine

Un théâtre alternatif

Accueil > croquemitaine > Un Croquemitaine sous toutes ses coutures > Archives > Nos ateliers (archives) > Saison 2009-2010 > Ateliers hebdomadaires > Le Collectif Femmes Sans Frontières

Le Collectif Femmes Sans Frontières

Le samedi, tous les 15 jours, de 14 à 17 heures, à la Maison du Patrimoine de Evregnies (commune de Estaimpuis)

vendredi 30 octobre 2009

C’est un atelier de Théâtre Action pour des femmes, organisé par le Collectif Femmes Sans Frontières et le Théâtre Croquemitaine.
Animation : Rita Cobut du Théâtre Croquemitaine.

Contacts : Envoyer un e-mail
Téléphone : 069/556060

Cet atelier rassemble 6 femmes, de 55 à 75 ans.
Cette saison, la création s’articule autour du thème « tribunal ». Des femmes viennent revendiquer leur droit. Une première représentation est programmée fin février pour la journée internationale des femmes à Mouscron.
Les femmes du Collectif Femmes Sans Frontières jouent régulièrement, surtout à l’occasion de la journée internationale des femmes mais aussi lors de rencontres citoyennes.
Elles pratiquent aussi une forme de théâtre d’intervention, avec de courts modules sur des thèmes comme les violences contre les femmes.

Nous travaillons à partir d’improvisations, de textes, d’idées apportées par chacune.
Nous accueillons avec plaisir toute femme désireuse de nous rejoindre.
Il n’est pas nécessaire d’avoir déjà une expérience théâtrale. L’important, c’est de vouloir se servir du théâtre pour promouvoir les droits des femmes qui aujourd’hui encore subissent des discriminations partout dans le monde.

Bienvenue à toutes les femmes désireuses de s’exprimer, de réfléchir, d’apprendre à jouer ensemble pour partager leurs luttes pour l’égalité et la justice sociale et leurs envies de bonheur.

Petit historique

Les femmes du Collectif Femmes Sans Frontières venant de Mouscron-Tournai se retrouvent régulièrement depuis 2001 pour causer, boire et manger mais surtout pour faire du théâtre.
Le Groupe Théâtre Femmes sans Frontières a accouché de plusieurs créations collectives : “Martine fait le ménage” (2003), “Pub” (2004), “Drame d’amour” (2005),
Trois pas en avant ! Trois pas en arrière ? “ (2007), « Un âge à part ...être » (2008).

Ces différents spectacles se jouent en interaction avec le public.
Martine fait le ménage” traite de la transmission des valeurs qui oppriment les femmes. Les premières passeuses de ces valeurs opprimantes sont les femmes elles-mêmes !

Pub”joue sur l’image du corps de la femme parfaite, à consommer avant la date limite de fraîcheur.

Drame d’amour” nous fait passer de l’amour passion au crime passionnel en deux temps, trois mouvements.

"Trois pas en avant, trois pas en arrière", sur les droits des femmes, le droit de vote, le droit à la contraception, à l’avortement, à l’égalité des salaires, conquis de haute lutte et pourtant toujours à défendre.

« Un âge à part ...Etre » parle du souci de paraître, de la peur du vieillissement, de la pub et du virtuel qui enferment les femmes dans des rôles stéréotypés, du profit des multinationales qui s’engraissent en nous faisant acheter jeunesse et beauté éternelles.