Théâtre Croquemitaine

Un théâtre alternatif

Accueil > ateliers > Saisons précédentes > Brûlez les planches ! 2012 - 2013 > Théâtre au Forem > On vous rappellera...!

On vous rappellera...!

mardi 4 juin 2013, par Céline

Rencontre, représentation et discussion avec des travailleurs au chômage.
Il sont en formation pendant un an pour se "reconvertir" après une fermeture d’entreprise.

Ce spectacle est une commande de Pierre-Yves, voisin, participant d’atelier et ami du Théâtre Croquemitaine.
Pierre-Yves travaille pour la cellule reconversion du Forem de Tournai. Dans cette cellule, ils accueillent en formation, pendant un an, des groupes de personnes dont l’entreprise a fermé (les 3 suisses, Flint...).
Ces personnes, après avoir travaillé de nombreuses années dans une entreprise se retrouvent au chômage, et par conséquent de nouveau sur le marché de l’emploi. Pour certains, c’est une situation tout à fait nouvelle, parce qu’ils ont toujours travaillé dans la même boîte et n’ont plus jamais cherché de travail.
La mission de la cellule est de donner la possibilité à ces personnes de se reconvertir, de choisir une nouvelle orientation. Soit en passant par une formation, soit en recherchant un nouveau travail.
Parmi les diverses choses abordées pendant cette année de formation, il y a l’entretien d’embauche, et c’est là que Pierre-Yves et son équipe nous ont demandé d’intervenir.

L’idée était de mettre en scène un entretien d’embauche, afin que le groupe dise ce qui allait ou ce qui n’allait pas.
L’équipe de la cellule nous a donc remis sa documentation sur l’entretien d’embauche et nous avons créé une scène à partir de ça.
La scène met en évidence la discrimination qu’il peut y avoir lors d’un entretien, discrimination à différents niveaux, l’âge, l’expérience, le fait d’être une femme et mère de famille...

Malgré l’envie et l’intérêt que nous voyions à aller à la rencontre de ces personnes, une chose nous embêtée dans cette commande. Nous ne voulions pas participer à l’activation des chômeurs. Il était hors de question que notre création serve à montrer aux gens comment réussir son entretien d’embauche, ce n’est pas notre travail et bien loin de faire partie de nos idées.
Ce qui nous intéressait au contraire était d’entrer en contact avec ces travailleurs biaisés, victimes du monde du travail. Des personnes que le système a pressé comme des citrons pendant 10, 20, voire 30 années de leur vie pour les jeter sans autre forme de procès quand ils n’en ont plus besoin.
Nous voulions entendre ce qu’ils avaient à dire et échanger avec eux sur tout ça.
Nous avons donc fait part à l’équipe de la cellule de nos craintes et de nos envies, qui même si elles sont différentes de leur mission, ont été entendues et acceptées.
Il faut dire que cette équipe travaille en étroite collaboration avec un représentant du syndicat FGTB, qui est là pour rappeler aux travailleurs quels sont leurs droits et faire le point avec eux sur les luttes actuelles que mènent les syndicats pour contrer ces licenciements de masse.

Nous avons donc pour l’instant joué 2 fois à la cellule reconversion. Nous nous sommes mis d’accord pour que notre représentation soit suivie d’une discussion/ débat. La scène de l’entretien d’embauche devient alors un prétexte à la prise de parole et à l’expression des travailleurs. Nous sortons d’ailleurs très vite du thème pour en aborder bien d’autres qui les touchent, comme les patrons/ financiers, le rapport à l’agence d’intérim, les conditions de travail, les abus,...

L’évaluation que nous avons fait avec l’équipe de la cellule après ces 2 fois s’est révélée très positive, et ils ont envie de continuer. Nous leur avons proposé de monter d’autres scènes qui pourraient toucher d’autres profils de travailleurs et ainsi aborder d’autres formes de discriminations.

Malgré tout un de nos objectifs est de former un groupe qui aimerait faire du théâtre et avec lequel nous ferions un spectacle. L’idée a plu, il faut que nous lancions un appel aux différents groupes en formation pour voir si quelques uns se laisseraient tenter par l’aventure... à suivre donc...