Théâtre Croquemitaine

Un théâtre alternatif

Accueil > objectif lune > Les archives d’Objectif Lune > OL23 été 2016 > TTIP/CETA : La mobilisation continue

TTIP/CETA : La mobilisation continue

mardi 28 juin 2016

Et il y en a pour tous les goûts : de la désobéissance civile à l’interpellation des députés européens, en passant par la manifestation et la casserolade, tous les moyens sont bons !

TTIP GAME OVER

Malgré la mobilisation massive des populations européennes, malgré les nombreuses déclarations officielles de villes et de régions partout en Europe, les négociations du traité de libre échange et d’investissement se poursuivent entre la Commission Européenne et le gouvernement des USA. Ce traité, TTIP ou TAFTA, dont nous avons déjà beaucoup parlé dans ces colonnes, va a contresens des politiques qui devraient être menées, et en particulier de la relocalisation des activités économiques. Du 11 au 15 juillet, pendant le sommet de négociation à Bruxelles, des actions de désobéissance civile porteront la voix des populations qui refusent ce traité.
Plus d’infos sur le blog TTIP GAME OVER

CETA CHECK

Pour inviter le Conseil européen à dire « non au CETA », nous vous rappelons que la plateforme belge StopTTIP&CETA organise une grande manifestation à Bruxelles le 20 septembre prochain à 17h00.

Si par malheur le Conseil européen devait dire « oui » au CETA, celui-ci arriverait ensuite à une deuxième étape importante : le Parlement européen. Sans pouvoir changer une ligne du texte, les députés européens devront voter POUR ou CONTRE le CETA. Pour rappel, à l’heure actuelle, une majorité de députés européens veulent toujours voter en faveur du CETA et du TTIP (voir nos résumés des votes dans la rubrique Qui vote quoi au parlement européen ?).

La coalition européenne contre le CETA/TTIP vous propose un jeu amusant ! Interpellez personnellement des députés européens pour leur poser des questions (déjà préparées) sur le CETA.
Comment faire ?

  • Rendez-vous sur le site de mobilisation européenne « Stop-TTIP.org » et cliquez sur l’onglet « CETA CHECK »
  • 1ère opération : choisissez le député européen auquel vous voulez poser une question (sur base de critères géographiques et/ou politiques) ;
  • 2ème opération : choisissez le thème et la question que vous souhaitez poser au député européen sélectionné. S’il ou si elle y a déjà répondu, la réponse s’affichera ; sinon, votre question lui sera envoyée.
    En tout, il y a 16 questions possibles réparties en 5 thèmes différents (Démocratie, Privilèges d’Investisseurs, Protéger les Hommes et la Planète, Agriculture Durable et Services Publics).
    Bref, on peut s’amuser à sélectionner, chaque jour, une question différente à envoyer au même député européen, envoyer une seule question à un député européen différent de jour en jour… ou encore varier questions et députés en fonction de l’humeur du moment.

Le but, c’est d’être assez nombreux à leur envoyer des questions pour les obliger à nous dire ce qu’ils pensent réellement du CETA. Autrement dit, on veut de la transparence !!!
Bien entendu, si le CETA devait arriver un jour au Parlement européen, nous ne manquerons pas de rappeler aux députés les engagements qu’ils auraient pu prendre vis-à-vis des électeurs.
Tout comme nous ne manquerons de vous informer si un élu, vous ayant promis d’être vigilant à propos du CETA, décidait de manger sa parole au moment du vote…
C’est à vous d’agir… Ne vous laissez pas endormir !
Pour rendre le Parlement européen et les députés qui y siègent un peu plus transparents, le 1er geste à faire est tout bête : il suffit de cliquer ici.