Théâtre Croquemitaine

Un théâtre alternatif

Accueil > ateliers > Saisons précédentes > Brûlez les planches ! 2012 - 2013 > Un Bilan des atelier en 2012-2013

Un Bilan des atelier en 2012-2013

lundi 7 octobre 2013, par MS

Troupe de Baillempuis , La Marelle (voilà, c’est fini),
Le Forem, les clowns.

Troupe de Baillempuis

Dernière séance de cette saison avec nos amis baillempuisiens. Ce nom est resté en souvenir du premier spectacle créé il y a deux ans, nous avions choisi de jouer la ruralité, d’emmener les spectateurs dans un petit village, “Baillempuis”.

Cette saison, nous avons joué les rapports adultes/ados, l’atelier rassemblait 11 personnes, 6 adultes et 5 ados. Pas toujours facile, la cohabitation. Les jeunes viennent quand ils peuvent, parfois dissipés. Pour les adultes, après une journée de travail, il faut s’accrocher...Heureusement, les bons moments font pencher la balance du côté positif. Les rencontres avec d’autres ateliers, les représentations à Bailleul en octobre dans le cadre de notre festival, en mars pour montrer une première ébauche aux familles et amis. La fête des ateliers remporte la palme du meilleur moment fort. L’ accueil, le lieu, les jeunes et moins jeunes de la Maison des Jeunes de Athus “animés” par Déborah, comédienne-animatrice au Grand Asile. L’ après-midi mélange les participants. Trois groupes, trois scènes à partir d’un moment des spectacles présentés en matinée.
La représentation de ces nouvelles scènes, fraîchement improvisées étonne par la créativité. Tout le monde en redemande. Donc l’atelier de Baillempuis repart pour une nouvelle saison avec plein d’envies d’apprendre des techniques nouvelles, d’approfondir, de questionner le sens, de s’amuser tout en travaillant sérieusement. Trouver un équilibre entre convivialité et discipline.

La Marelle
Voilà c’est fini...

Lundi 17 juin, j’ai dit au revoir à mes amis de la Marelle, centre pour personnes handicapées, dans lequel j’animais un atelier depuis deux ans et demi.Pour l’occasion, ils m’avaient concocté un super repas,qu’on a partagé dans la bonne humeur. Pour moi c’était un moment émouvant, même si comme dit la chanson, “ce n’est qu’un au revoir mes frères.”
Je fais un bilan très positif de mon passage à la Marelle, même si pour moi ce n’est pas un atelier “classique” de théâtre action. Ce qui était recherché n’était pas la parole, la revendication de ces personnes mais plutôt de les aider à avoir une autre approche de leur corps, de l’espace, de l’autre, du jeu...Ils voleront désormais de leurs propres ailes. En effet, les animatrices qui m’accompagnaient continueront l’atelier et le travail sur notre petit spectacle. Ils joueront à Ath le 09 octobre, dans le cadre de festival “Regard”, festival dédié à la personne handicapée.

Le Forem
On vous rappellera

Ce spectacle est né d’une demande de la cellule reconversion de Tournai en collaboration avec la FGTB. Dans cette cellule, sont accueillis en formation, pendant un an, des groupes de personnes dont l’entreprise a fermé (les 3 suisses, Flint).
Ces personnes, après avoir travaillé de nombreuses années dans une entreprise se retrouvent au chômage, et par conséquent sur le marché de l’emploi. Des travailleurs, victimes d’un système qui les a pressés comme des citrons pendant 10, 20, voire 30 années de leur vie pour s’en débarrasser quand il n’en a plus besoin. Nous avons travaillé une petite scène sur l’entretien d’embauche, qui sert de tremplin à une discussion / débat. Nous abordons bien d’autres thèmes qui les touchent, comme les patrons/ financiers, le rapport à l’agence d’intérim, les conditions de travail, les abus. L’expérience s’est avérée très riche et intéressante, nos partenaires sont prêts à continuer l’aventure. A suivre donc.

Clowns

Six mois, six week-ends, six clownettes...et un clown. Emmenés par Pierrot (leur formateur, metteur en scène et tortionnaire bienveillant) dans une aventure à la recherche de leurs personnages, jusqu’à la création d’une petite histoire. Une chorale loufoque qui a chanté (hum, essayé) ses deux tubes : une reprise des Poppies et d’une chanson traditionnelle bretonne. Devant le public amusé de notre fête des ateliers le 02 juin à Cuesmes, ils se sont essayés à la scène, s’y sont bousculés dans un bus, avant de terminer leur spectacle dans un joyeux bazar. De la baroudeuse qui ne trouve jamais son chemin, à la concierge qui a toujours un commentaire à faire sur tout, en passant par l’employé modèle si généreux que les autres ne le voient pas, ces personnages ont, en peu de temps, émergé avec toutes leurs particularités. L’aventure continuera sûrement la saison prochaine, restons donc con-nez-ctés !

Portfolio